KOMLAN * ELEMNT, une Mixtape pas comme les autres !

Aujourd’hui, les ami(e)s on parle MUSIQUE !

 

ZOOM sur Komlan, un jeune artiste tourangeau, originaire du Togo.

Son pseudo qui signifit tout simplement « Mardi » en togolais, correspond à son jour de naissance et le jour pour lequel il décida de sortir sa toute première Mixtape. Organisé n’est-il pas ?

En effet, le mardi 1 septembre 2020, l’artiste autodidacte nous révèle 10 titres, une sacrée aubaine !

« Vidaloca », « Bendo », « Renégat », « Morilla », « Senorita », « Marina », « Noir » sont ses solos, sans oublier les chansons produites en collaboration avec WIIZY, Sheevaï & ThysterMLK.

Du haut de ses 24 ans, Komlan sait exactement ce qu’il veut et où est-ce qu’il va.

Retour sur notre entretien :

 

Fatma : Salut Komlan, la forme ?

Komlan : ouai et toi ?

Fatma : Super ! alors on va parler de ta récente création.. peux-tu me dire dans quel contexte elle a vu le jour ?

Komlan : yes, ça fait depuis quelques mois que je prépare cette Mixtape, l’idée m’était apparu bien avant le confinement, mais j’avoue que le fait de rester enfermé pendant des semaines, a accéléré les choses.

Fatma : ah ! encore un qui a su tirer profit du confinement :D

Komlan : ahah ! oui mais, pour dire vrai, de l’inspiration j’en ai tous les jours, et tu sais, je fais de la musique en indé depuis maintenant 4 ans. J’avais besoin de concrétiser ce travail, cette Mixtape, c’est juste l’aboutissement de ces années, un premier jet que tôt ou tard, confinement ou pas j’allais révéler.

Fatma : je vois, alors mis à part les collaborations qui figurent dans ta mixtape, je sais que tu l’as conçu tout seul, c’était un choix ?

Komlan : Oui et non… Tu sais ici à Tours, pour un jeune artiste comme moi, ce n’est pas facile de trouver sa place. Tu galères énormément pour enregistrer en studio, puis surtout tu galères pour trouver chez des personnes, détenant pourtant de nombreuses ressources, cette patience pour t’accompagner ou juste cette oreille près à écouter tes propositions…

Fatma : je vois ça doit être très frustrant, mais finalement, ces barrages ont aussi été sources de motivation non ?

Komlan : complètement. L’idée n’a pas eu besoin de faire 4 fois le tour dans ma tête pour que je la réalise: j’ai installé chez moi mon propre studio et je compte bien, par mes propre moyens évoluer.

La prochaine étape ce sera la réalisation carrée d’un album.

Fatma : génial ! Mais avant de parler de la suite, parles moi plus de cette mixtape, comment caractériserais-tu tes chansons ?

Komlan : simples. Je voulais des sons rythmés, ensoleillés avec lesquels on puisse s’ambiancer et kiffer le moment.

Fatma : je confirme, on s’ambiance pas mal ! mon titre préféré c’est « Bendo » et toi ?

Komlan : ahah difficile de choisir parmis ces bébés, peut-être « Noir », c’est un de mes tous premiers sons. Mais en même temps, j’aime beaucoup « Marina », encore en lien avec le confinement. A travers ce son j’essaie vraiment de véhiculer un message positif envers les couples, on s’est tous retrouvé renfermé avec, pour certains, sa moitié. Que ce soit des réflexions qui ont découlé de cette épisode ou des faits révélés tels que les violences conjugales, ce qu’il faut c’est se focaliser sur l’essentiel, profiter des petits moments de la vie qu’on néglige trop souvent et qui pourtant peuvent rendre si heureux.

Fatma : waa c’est bien dit ! Alors à la vie comme à la musique tu t’inspires plus de la vie des autres ou de la tienne ?

Komlan : ah délicat à dire, je pense qu’il est plus simple de parler de soi que de parler des autres... tout ce que je sais c’est que je suis passionné de musique et je n’ai pas de peine à explorer divers sujets et d’autres styles, au contaire, j’aime ça:)

Fatma : ok d’où vient ton appétence pour la musique ?

Komlan : ahah de la famille déjà qui, dès gamin, m’a bercé dans les sonorités du Zook & de la Kompa. Puis ce sont plus des artistes urbains tels que Bow Wow ou encore Drake qui m’ont grave donné envie de me lancer.

Fatma : Top ! alors, j'ai écouté tous tes sons, et j'ai voulu relever quelques phrases si tu me permets, dans Gentleman tu dis : « je suis ds le secteur je suis déter », dans Renégat « j’ai la dalle, je veux tout défoncer », dans Bendo « faut charbonner, pas flemmarder », on sent cette envie de réussir... tu peux me dire d’où vient cette grande détermination ?

Komlan : je considère que dans la vie "il faut faire ce qu’il faut" ça c'est MA devise. Tu as beau frapper à toutes les portes, si tu ne fais pas tes preuves, tu n’auras rien. 

Fatma : et tu t'en sors très bien :) Une dernier mot pour nos lecteurs ?

Komlan : la musique n’est qu’Amour, pratiquez là sans modération  laugh

 

Belle rencontre musicale avec Komlan, un artiste prometteur.

Restez connecté à son actualité, ce n’est que le premier « ELEMNT ».

voici le lien pour découvrir ses sons : https://m.youtube.com/playlist?list=PLx0ht4Yzu4rnSBFnF4ZXzxmMAypfhltAi

(lien vers ces autres artistes: https://instagram.com/wiizz_boy?igshid=8j4l6ueurxgw -  https://www.facebook.com/sheevaiaieaie  - https://instagram.com/thystermlk?igshid=1kedra648sy66)

 

 

Fatmad Ventures, pour vous servir wink

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Derniers contenus précisant un lieu
Laissez un commentaire